ZAD Toujours, ZAD Partout !

ZAD Toujours, ZAD Partout !

Une petite réaction, à tiède, sur l’annonce de l’annulation du projet d’aéroport à Notre Dame des Landes.

1 ZAD Toujours!

La semaine dernière, peu après l’annonce, j’étais assis dans les transports à côté d’un collègue lisant le journal. Il s’étonnait :

« – Pfff je comprends rien, les zadistes ils ont gagné et pourtant ils veulent pas quitter la ZAD. »
dit il, tournant avec application la page du Figaro.

J’ai essayé de pas trop rigoler. Et je me suis demandé intérieurement pourquoi il choisissait de lire ce journal si il était manifestement pas utile pour comprendre. Boutade à part, j’ai réalisé que c’était peut être pas évident pour tout le monde et que ça vaudrait bien un tout petit article ici.

Alors pour te répondre camarade, c’est parce que la ZAD n’est pas qu’une contestation contre un aéroport, c’est une initiative pour un monde différent. Le mouvement a donné lieu à de nombreuses expérimentations et alternatives, sur le rapport à la nature et à l’agriculture, sur les façons de vivre ensemble, etc. Tout cela est, à priori, assez bien documenté ailleurs : tu peux lire les dossiers de Reporter ou de Mediapart.

On peut aussi du même coup comprendre que au delà du projet d’aéroport, l’état cherche aussi à faire disparaître rentrer dans le rang ou invisibiliser ces alternatives et expérimentations un peu trop radicales... la bataille n’est pas finie.

2 ZAD Partout!

L’annonce de l’arrêt du projet d’aéroport, sonne quand même comme une très très bonne nouvelle, victoire a plus d’un titre, alors pour une fois, réjouissons nous!

  • Victoire tactique mineure: le gars Macron obligé de se renier de ses promesses de campagnes et de froisser une partie de son électorat. C’est pas très important, même dérisoire, mais ça fait toujours plaisir de le voir se prendre les pieds dans le tapis.
  • Victoire tactique majeure: contre le projet d’un aéroport inutile qui ne se fera pas! les campagnols sont sauf! à l’échelle globale ça n’est qu’un petit seau en moins dans l’océan de béton qu’on déverse chaque année, mais c’est toujours ça de pris!
  • Victoire stratégique: c’est la première lutte qui gagne depuis bien longtemps. Il faut voire le nombre de défaites enchaîner par les mouvements sociaux ces dernières années, j’ai pas refait le compte mais il me semble que depuis le CPE (2006) tout est passé comme dans du Beurre. Voilà qui redonne enfin un peu de moral!

Et en plus, et surtout ! La forme même de la lutte par la ZAD est une victoire : une lutte décentralisée libertaire et autonome, rassemblant différents courant, sans leader autoproclamé et médiatisé, volontairement anonymisée (Camille), qui se propose pas seulement de « lutter contre » mais de « construire pour ». Une « volte » plus qu’une révolte pour reprendre le vocabulaire de la Zone du Dehors de Damasio (un livre tout à fait adapté au sujet).

Bref c’est chouette et j’espère que ça va essaimé un peu partout…

Une réaction au sujet de « ZAD Toujours, ZAD Partout ! »

  1. Bravo! oui, il est temps de construire différement une société plus équitable. Celle que l on vous a laissé ne tient plus la route….

Laisser un commentaire