Les Terres de Grörst

Les Terres de Grörst

Cette page est là pour expliquer le projet des Terres de Grörst, en gros c’est une FAQ, le projet en lui même est dispo là: Atlas Empirique des Terres de Grörst.

1 Objectif du projet

Mon objectif est de créer un background. Donc en gros un truc qui donne envie de raconter des histoires, et qui a suffisamment de détail pour que ça vienne facilement : décrire des lieux et des peuples/factions diverses (états, guildes, mafia, cultes…) et les relations entre elles et leurs histoires passées. Bref, un truc qui titille l’imagination mais qui donnera pas nécessairement toutes les clefs.

Pour l’instant je pense qu’on en restera là : créer « un truc qui permet de raconter des histoires » et que je franchirai pas nécessairement le pas de raconter des histoires avec. Les évolutions à moyens long-terme sont aussi vaste que les différentes façons qu’il existe de raconter des histoires: roman, nouvelles, jeux de rôle, etc… Mais je ne me sens pas nécessairement les compétences pour faire du roman, et pas le temps pour du jeu de rôle très suivi.

>Le style.
Je vais essayer de rester lisible, mais je vais pas aller vers un style purement encyclopédique facile non plus (phrases courte, objectives et to the point). J’aimerai que mon narrateur ai son style propre, et que ca soit pas exactement le mien non plus. C’est un lettré, un Technomage, il doit avoir un style un peu académique. Sa vision des choses doit aussi pouvoir ressortir, je vais aussi essayer d’éviter certains concepts qu’il connaît clairement pas. Je sais pas trop ce que ça va donner et si je vais arriver à quelque chose, c’est un peu la grosse grosse inconnue pour moi.

>Le mystère
Il reste un souci, certains éléments de la terre de Grörst ne sont pas connus clairement de mon narrateur, au mieux il en aura entendu des rumeurs sur certains secrets ou croisé des personnages qui en savent plus c’est le cas notamment de l’histoire très ancienne (les 3 premiers ages surtout, dans une moindre mesure le 4eme et début du 5eme) mais surtout (et c’est plus problématique) de secret contemporains. Je sais pas encore comment je ferai pour les raconter… et dépasser le « teaser », mais bon j’ai quelques idées… on verra.

2 Fonctionnement

J’écris et je publie grosso-modo au fur et à mesure de l’écriture. Je vais pas attendre d’avoir finalisé mon projet avant de publier, sinon il ne sortira jamais. Par contre, ça sera du brouillon permanent, vous risquez de tomber sur des trucs pas complètement finis ou en court.

Je publierai des posts (relativement) réguliers « les chroniques de Grörst » sur le blog qui rendront compte de l’avancement. Ces posts devraient permettre à ceux qui veulent suivre le projet de voir l’état d’avancement (ce qui est nouveau) sans aller chercher page par page ce qui a bougé. J’en profiterai sans doute aussi pour faire un point un peu perso sur l’avancement et commenter certains passages.

L’invention du monde en elle même se passe en parallèle de l’écriture, une partie est déjà bien définie et ne demande que d’être écrite, une partie est vaguement définie (et/ou partiellement écrite) et demande à être clarifiée puis écrite, une partie reste à inventer.

3 Comment participer ?

3.1 Participer à l’écriture

Pour l’instant le projet restera un projet perso. Le temps au moins de définir les grandes bases du monde et de mettre en place le fonctionnement. A terme je serai pas contre que ça devienne un projet coopératif et avoir d’autres tisseurs d’imaginaires dans le projet (sans doute en ouvrant des parties du monde qui sont moins bien définies dans ma tête et en les donnant à d’autre contributeurs).

3.2 Lache ton com’

Les commentaires et feedbacks sont les bienvenus, idéalement dans les posts « Chroniques de Grörst ».

Je pense que les Feedback principaux que j’attends sont:

  1. Est ce que ça te plait de lire ça ? Si tu trouves ça franchement mauvais par contre je m’en fou, perd juste pas ton temps à le lire puis à m’écrire, j’écris avant tout pour me faire plaisir à moi. Par contre si tu aimes bien, ça peut m’intéresser de savoir pourquoi et ce qui te plait plus que le reste.
  2. Est ce que c’est compréhensible ou est ce qu’au contraire il te semble qu’il manque des éléments importants (et lesquels) pour comprendre (vu que je vais publier que morceaux par morceaux ca va être fragmenté et si j’ai une idée clair du bouzin global, c’est pas pour autant que ca sera clair pour les lecteurs). Ca, en gros ca va me permettre de savoir les prochains morceaux à écrire pour répondre à vos questions ou clarifier certains trucs.
  3. Après et seulement en troisième, si tu vois des fautes de goût trop importantes dans le style et/ou des fautes d’Orthographe qui t’arrachent trop les yeux.

>Point orthographe déplorable
Puisqu’il s’agit d’un brouillon permanent, et d’un projet fait avant tout pour me faire plaisir, mon attention à l’orthographe sera assez relâché. Je suis (très) mauvais dans ce domaine et chasser les fautes est un truc qui me fait physiquement mal, donc tant que ça restera un projet perso en mode hobby, comptez pas trop sur moi pour faire trop d’effort (mais j’en ferai quand même, même si vous avez pas l’impression, je sais). Par contre évidemment si vous voulez chasser les fautes, je suis preneur.

3.3 Reuse, Recycle

Comme le but est de créer un truc qui titille l’imagination, ça serait évidemment cool si certains s’en emparent à leur manière pour faire des trucs avec (histoires, dessins, jeux de rôles… ). Les illustrations seraient particulièrement bienvenues pour compléter mes maigres talents en la matière.

>Point copyright/copyleft.
Je ne met volontairement pas de licence sur les terres de Grörst. Par défaut elles tombent donc, à priori, sous le statut du Copyright. Si tu souhaites tout de même les utiliser, sache donc que tu es un vile pirate. Vue la pensée politique développée par ici, tu comprendras que les pirates sont évidemment bienvenus et je paye le rhum arrangé maison à tous les boucaniers, flibustiers et frères de la côte que je croiserai.

>Mais alors pourquoi pas copyleft ? tu connais les creative commons ?
Parce que, comme chacun sais, le manque de pirates est la principale cause du réchauffement climatique.
Seriously: on verra ça un jour.

4 Origines et influences

4.1 Grörst: Les origines

Le projet est un reboot d’un univers que j’avais créé pour faire du jeu de rôle.

La première version de l’univers (qui correspond à la fin du 4ème age) a été créée autour de 2002 et à été utilisée pour une longue campagne de jeu de rôle. Certains événements de cette campagne (et notamment la bourde finale d’un des joueurs) ont laissé une trace importante sur le monde de Grörst.

La seconde version de l’univers a été créée autour de 2006-2007 et a aussi été utilisée pour des campagnes de jeu de rôle (qui se déroulait plutôt au 5eme age). J’avais à l’époque documenté le monde assez bien et c’est à partir de cette version que je construis aujourd’hui le monde de Grörst, en reprenant l’essentiel mais en étendant largement (avec quelques changements relativement mineurs).

4.2 Le système de jeu

Le monde de Grörst a été utilisé avec rolemaster seconde édition, un système de jeu lourd et loin d’être parfait mais que je connais (relativement) bien. Ceci dit rien n’empêche d’utiliser d’autres systèmes de jeu, voire d’en créer un spécifique.

Le seul endroit où le système de jeu risque d’être légèrement visible c’est sur la description de la magie puisque je reprends le découpage « Essence / Théurgie / Mentalisme » de Rolemaster. Par contre la Technomagie est une invention perso (qui mélange plusieurs listes de sorts de différentes classes de Rolemaster).

Si quelqu’un s’intéresse à tout ça et veut avoir les PDFs de Rolemaster (règle de base + la plus part des « companions ») et mes classes de perso spécifiques « Technomage », je dois pouvoir aider.

4.3 Les références et inspirations

Nombreuses!

  • Les maîtres évidemment: du Tolkien, du Cthulhu et autres classiques.
  • L’histoire est aussi une source importante d’inspiration.

Quelques références (ou non références) directe assumée (ou pas):

  • Le vieux royaume de Jean Philippe Jaworski m’a inspiré pour le culte du desséché (je lui reprends d’ailleurs le nom très directement). Ceci dit ma version du culte du desséché sera différente de la sienne puisqu’il rejoint mon ancien clergé de Gosternsko et développe aussi des spécificités due à l’invasion des non-morts.
  • Everquest: J’ai passé (beaucoup) trop de temps sur ce jeu et certains aspects du monde Grörst en sont tirés, même si là aussi il y a des modifications et adaptations significatives.
  • Game of Throne: Il y a des similitudes entre le monde de Grörst et celui de Game of Throne, mais la plupart sont involontaires. L’élément qui ressemble peut être le plus (le barrage / le mur) a été décidé bien avant que je lise les GoT.
  • Warhammer: Je n’ai jamais été joueur de Warhammer (à part indirectement, via du jeu vidéo comme Warhammer 40k Dawn of War). Mais je connais un peu l’univers et certains aspects me plaises et m’inspire pour le monde de Grörst. Je dirais que la principale différence dans ce que j’essaie de faire est que je trouve que Warhammer a un focus très guerrier (normal) alors que j’essaye de créer un monde plus complexe (mais peut être que c’est juste que je connais pas si bien que ça l’univers de Warhammer).

4.4 Et sinon pourquoi « Grörst »

J’avais pas vraiment de nom pour mon univers à la base, mais j’ai fini par prendre Grörst parce qu’à priori ça veut pas dire grand chose et que je trouve ça sonne rigolo.