[Report] Hellfest 2019

[Report] Hellfest 2019

Bon, it’s that time again. Comme les années précédentes (2018, 2017), petit compte rendu sur le Hellfest 2019.

1 Les concerts

Un petit tour des quelques 34 concerts du weekend.

1.1 Le petit top 3

Bon comme chaque année, un petit top 3 des concerts qui m’ont marqué. En vrai difficile de se limiter à 3, mais on va quand même prendre ceux qui m’ont le plus marqué.

- MANOWAR SABATON

Bon c’était juste parfait à tous les niveaux. Venir 1 an avant pour s’auto-annoncer (alors que personne leur a rien demandé) et promettre un show exceptionnel pour tout annuler au dernier moment. Le troll parfait.

Sur le moment j’ai été un poil déçu, j’attendais pas un truc ouf de Manowar, mais j’étais curieux. Et puis l’annonce est tombée : Sabaton qui remplace Manowar. Et là on grimpe d’un niveau encore dans la perfection.

Que bon Sabaton, en vrai j’étais un peu blasé de pas les avoir vu la veille au Knotfest. Et voilà qu’ils viennent remplacer au pied levé Manowar, on sait tout de suite qui sont les vrais guerriers du metal !

Pendant le show on a encore grimpé d’un niveau avec la performance aphone de Joakim (le chanteur) qui au bout de 3 chansons avait plus de voix. Du coup c’est le reste du groupe qui fait tout le boulot pendant qu’il fait le con sur scène. La grosse rigolade.

Merci, mais merci, c’était parfait à tellement de niveaux ! Et puis ça nous a fait la running joke de l’année, et un bon paquet de meme.

- Lucifer’s Child

Un petit concert de Temple le dimanche après midi, c’est pas censé se retrouver dans le top 3. Oui mais voilà, j’ai vraiment passé un super moment.

J’ai passé les 3/4 du concert plutôt vers l’arrière de la tente, à profiter au calme, en solo et assis de toute la noirceur mystique et hypnotique du black metal des Grecs de Lucifer’s Child. Et puis sur les derniers titres, le bon réveil : un bon circle pit devant pour se terminer en beauté.

C’est assez difficile à expliquer pourquoi ça marche, et globalement ça se partage pas vraiment, mais pour moi c’était un grand moment.

- Tool

Celui là je l’attendais pas. J’avais jamais trop accroché à Tool. C’est bien hein musicalement, mais ça m’avait jamais vraiment fait décoller. Bah là j’ai pris un allez simple pour la stratosphère.

Il y avait cette ambiance toujours spéciale de fin de festival, apaisé après 4 jours à surkiffer, et plus aucune attente. On se pose pénard avec les copains, un peu à l’écart, et puis Tool débarque et on décolle.

J’ai rarement ressenti une musique aussi complètement que ce soir là. Le sol qui tremble sous les basses, l’air qui vibre autour de nous, les longues nappes de musique qui t’emmènent très loin, l’impression de sentir le frisson de la musique. Un grand moment.

1.2 Les tops

Le top du top des vedettes !

- Trollfest

Ahah enfin! Trollfest c’est le groupe que sur le papier je devrais adorer mais auquel j’ai jamais accrocher en l’écoutant. Bon bah voilà, en live ça le fait bien bien. Gros concert festif, c’était cool. En même temps c’était quasi le seul groupe de Folk Metal du weekend donc heureusement que c’était cool.

- The interrupters

Découvert quelques jours avant le fest, un petit groupe bien sympathique avec son punk rock gentillet et un peu ska. C’est un peu répétitif, mais ça le fait bien pour réveiller la warzone. Bon moment.

- Shaârgot

Oh putain Ce kif !

Voilà un groupe qui mériterai un spot plus tard et avec plus de moyens. Musicalement, c’est un metal indus qui tourne à la tek qui tappe, pas forcément ma came, mais en live c’est bien cool (ou en clip, bordel les clips sont une tuerie absolue). Et surtout un vrai sens de la mise en scène, des personnages super réussis, le genre de gros spectacle qui mériterai une prod bien boostée.

- Skindred

On reste dans les mélanges improbables avec ce ragga-metal. Super charisme et énergie du groupe sur scène. Je les avais loupé y’a 2 ans (assommé par la chaleur du dimanche), mais là j’ai bien pu en profiter c’était cool. Mention spéciale au moment « on fait tourner les serviettes t-shirts » c’était fun.

- ZZ Top

Je m’attendais à un truc mou et limite chiant, surtout après avoir subit Def Leppard (parce que y’a pas d’autre mot). Et bah c’est peut être le contraste, mais je les ai trouvé encore relativement en forme les papis et puis c’est quand même efficace comme musique. Bonne surprise.

1.3 Clutch

Ceux là je les attendais. C’est un groupe que j’ai découvert grâce à l’affiche de cette année (je sais pas trop comment j’étais passé à coté avant). Et en live, bah c’est aussi bien qu’en album, ça donne vraiment envie de remuer du fion, groovy groovy.

1.4 Bien et moins bien

On va passer un peu plus vite, voilà pour le reste des concerts du weekend:

  • Stinky : Du hardcore Français efficace pour ouvrir le bal, c’était un peu tôt mais ca réveil.
  • The Rumjacks : Bon franchement ça m’a pas laissé énormément de souvenirs, mais oui c’était cool. je crois.
  • Radio Moscow : Bien bien, bon son bien tripant.
  • Lofofora : Concert sympa, ça aurait peut être mériter de s’avancer un peu plus (on était loin).
  • My Sleeping Karma : Parfait pour la sieste à la Valley, ce groupe est vraiment cool.
  • Ultra Vomit: Très efficace, après … sans plus. Il serait peut être temps de commencer à sortir de nouveaux titres non ?
  • Dropkick Murphys : Malheureusement pas pu en profiter autant qu’il aurait fallut après le gros bordel d’Ultra Vomit.
  • Mass Hysteria : Bon ben je vais faire mon vieux con, mais que c’est bon quand ils reprennent les sons des 2 premiers albums… après bon ben … bof.
  • Sum 41 : Efficace hein, mais bon je sais pas j’attendais un poil mieux.
  • The creepshow : Déçu, je sais pas j’attendais mieux et au final j’ai pas super accroché.
  • Dool : parfait pour la sieste du Samedi (note quand je dis sieste, c’est pas péjoratif, il en faut, c’est bien la sieste!).
  • The Fever 333: Rha un peu déçu. Ce groupe a un beau potentiel, mais je sais pas trop pourquoi je suis pas rentré dedans là.
  • The living end: Pfff c’était triiiiste ! une warzone à moitié déserte et qui bouge pas, ce groupe méritait tellement mieux. Du coup bah je les ai trouvé un peu mou et pas motivé, mais bon ça se comprend.
  • Whitesnake: Un bon groupe d’apéro pour chauffer la mainstage.
  • Def Leppard: en mot, Chiant. mon seul vrai regret de l’année, j’aurais du allez voir les Wampas!
  • Kiss: J’avais jamais compris le succès de cette bande de clown blanc chelou ou le côté mythique du groupe. Bah c’est bon j’ai compris. Le putain de show ! ok respect les papis.
  • Nova Twins: Le concept qui donnait bien… sur le papier. En live j’ai pas accroché, dommage.
  • Brutus: J’y allais un peu à reculons (le côté « post-metal, post-hardcore » j’ai pas encore bien adhérer au délire), mais quand même avec curiosité. Et franchement c’était cool, belle performance.
  • Tesla: Pas de gros souvenir, mais bon ça s’écoute tranquille avec une bière et des potes.
  • Cemican : Alors, le show très bien. La musique… euh non.
  • Blackberry Smoke: j’ai était déçu, j’ai trouvé ça un peu mou et ça m’a pas laissé de gros souvenir, alors qu’en écoute à la maison c’était cool.
  • Skald: Bon j’ai vu que la fin, mais franchement c’était bien. Un peu surpris de voire la Temple qui dégueule alors qu’il y a deux ans elle était à moitié vide pour Wardruna (qui est quand même l’original, pas la copie). M’enfin j’avais peur d’un truc bof, et bon si ils ont rien inventé, niveau exécution ça avait l’air propre. Tant mieux.
  • Lynyrd Skynyrd: Rho la déception… mou mou mou. Et puis quand enfin arrive le solo de guitare de Free Bird, on entend limite pas la guitare dans le mix… Sans parler de ces putains de drapeaux confédérés (saloperie raciste)…
  • Lamb of God: On s’était placé devant pour la suite, et franchement super bonne surprise d’un groupe dont j’attendais rien. Va falloir que je réécoute ça!
  • Slash : Efficace comme il faut, bien, bon concert après il m’a pas transporté plus que ça.

2 Les infrastructures

Bon petit point rapide sur les améliorations de l’année.

Le corbeau à la cathédrale : Bon il est joli et tout hein. Et puis c’était important de remettre un corbeau. Mais bon… après ça apporte pas grand chose franchement. Peut être qu’ailleurs il aurait été plus en valeur, ou peut être qu’il faut refaire toute la cathédrale (en dur ca serait cool).

La pendule : Alors elle est sympa cette nouvelle sculpture, mais bon je sais pas j’ai pas accroché plus que ça.

La nouvelle zone de bouffe : Ah oui, là voilà ça c’est de l’upgrade utile et joli, rien à dire, 20/20 La fontaine est superbe et tout l’espace bien cool. Il manque encore un peu d’ombre mais bon y’a pas de miracle pour ça.

Le petit bois: Bon de jour ça change pas énormément, à part qu’il y a beaucoup moins de poussière (ce qui est déjà très très cool). De nuit c’est magnifique… sauf que bon, de nuit on y passe quand même moins de temps que de jour quand c’est la principale zone d’ombre. Au final, upgrade réussi.

L’interdiction des chaises : bon elle me gênait pas vraiment avant (même si clairement certains abusaient), j’étais moi même un porteur de chaise dans la journée. Et au final elles m’ont pas manqué plus que ça.

Voilà, au total le site reste totalement exceptionnel, donc pas vraiment besoin de se plaindre. Evidemment j’espère encore et toujours mieux, comme une nouvelle Valley, nouveau Temple et Altar (ou à minima des écrans sous les tentes), et tout un tas d’autres folies. Mais bon je crois qu’à ce niveau là, il faut surtout que j’espère avoir un pass 3 jours l’année prochaine !

Une réaction au sujet de « [Report] Hellfest 2019 »

Laisser un commentaire