5ème Chronique des Terres de Grörst

5ème Chronique des Terres de Grörst

Petit point d’étape après la récente mise en ligne de nouveaux morceaux des Terres de Grörst.

1 Nouveautés

Bon c’est un update plutôt mineur mais on progresse quand même un peu. Je suis toujours sur la description de la ville d’Anima mais j’essaye aussi d’ajouter un peu de contenu plus global sur les Républiques.

- Le Faubourg de la Lanterne

Le principal morceau pour cette fois-ci est l’ajout du Faubourg de la Lanterne dans les quartiers complètement décrits. J’aime bien ce quartier qui est l’un des plus mal famés de la ville, il en est même en fait séparé par un rempart interne.

Le process de création commence à être assez rôdé avec d’abord une réflexion sur les concepts (ce que je veux dans le quartier), puis un travail sur la carte (qui impose aussi des contraintes géographiques). Une fois le fond de carte finalisé, je définis les éléments que je vais décrire (rues et établissements) et je leur cherche des noms (ce qui peut prendre du temps mine de rien). Enfin viens la rédaction de la description que j’essaye d’organiser de façon à parler de tout ce que j’avais prévu sans rallonger trop les différentes sections et paragraphes.

- L’avancement sur la carte

Si le Faubourg est le seul quartier complet en plus, j’ai avancé sur d’autres morceaux en parallèle. J’ai donc une première carte pour le quartier des Docks (avec un rendu dont je suis assez content, notamment les galères / vaisseaux à roue à aubes d’Anima).

J’ai aussi pas mal avancé les concepts des autres quartiers et certaines listes de bâtiments, même si tout n’est pas fixé il y a de moins en moins de zones d’inconnu dans la ville et je pense pouvoir avancer assez rapidement sur certains endroits.

- Le syndicat et la conf

Enfin, vu la population du Faubourg de la Lanterne, c’était l’occasion de faire une petite description des deux guildes (ou meta-guildes) de voleurs des Républiques de Technomagie : la confédération unitaire (des cabaretiers, roublards et souteneurs) et le syndicat libre (des bandits de grands chemins et coupe-jarrets).

Avec ces deux guildes, l’idée est vraiment d’avoir plus des fédérations assez souples que des entités très structurées et hiérarchisées. Si j’ai le temps de développer je pense que j’introduirai des groupes locaux de voleurs et bandits qui seront indépendants (avec leur propre culture) mais auront des liens avec l’une ou l’autre des organisations. C’est déjà en fait un peu le cas (par exemple je parlais de la confédération et du syndicat dans les descriptions de Cecuro ou de Castlejudi, mais à terme, certains de ces groupes locaux pourraient être plus développés).

Encore une fois, ici le but est d’avoir un cadre qui permette rapidement de créer des histoires. Si je fais un scénario se déroulant dans les Républiques de Technomagie, je peux rapidement créer un groupe local de bandits ou une auberge louche, lui donner un lien avec une des deux organisations et imaginer les impacts potentiels (attaque de voyageurs, conflit sur les intérêts des emprunts souscrits auprès de la confédération, guilde vraiment indépendante des deux organisations et conflits potentiels, arrivée d’un collecteur du Syndicat… )

2 A venir

Si tout va bien:

  • Le prochain update devrait contenir quelques quartiers de plus pour Anima. Les principaux candidats sont: les Docks et le Sénat ; le Faubourg des Bouchers et le Triangle des Argentiers sont aussi assez avancés donc je dois pouvoir les rajouter relativement rapidement.
  • La page sur les institutions d’Anima. Ça fait vraiment un moment que je l’annonce et il faudrait que je m’y mette enfin sérieusement. Je ferai sans doute une version incomplète dans un premier temps, histoire d’avoir au moins les grands principes, et une page qui fera la liaison entre celle sur les Républiques de Technomagie et celle sur les territoires et ville d’Anima.

3 État actuel

Je remets ici la description complète de l’état actuel de l’atlas (y compris les nouveautés). On a donc :

- Le Syndicat Libre et la Confédération Unitaire

Une description des deux principales organisations clandestines des Républiques de Technomagie : le syndicat libre et la confédération unitaire

- La description de la ville d’Anima

Une carte du quart nord-ouest de la ville.

Une description de la géographie, du climat et de l’architecture de la ville et une présentation des lieux centrée sur une description des : quartiers, rues et bâtiments importants. La description de chaque quartier s’accompagne d’une carte avec pour l’instant les quartiers suivants en complet :

- La description du territoire de la république d’Anima

avec :

  • La situation générale du territoire et une jolie carte et une version alternative de la carte montrant les limites politiques du territoire
  • La description des ressources du territoire, avec une carte dédiée montrant les principales ressources et une description des grandes routes commerciales
  • Une petite explication des différents statuts politiques possibles pour les territoires d’Anima : fiefs, municipes, domaines militaires ou sénatoriaux…
  • La description détaillée des principaux lieux du territoire (villes, villages, forêts…).

- La page du Culte du Desséché

avec :

  • L’origine du Culte
  • Le rôle du Culte et la description du rite funéraire dans les Républiques
  • L’organisation du Culte et de ses différentes branches
  • Les rumeurs concernant le culte et ses relations avec l’inquisition
  • Quelques illustrations vite faites (enfin pas si vite que je voudrais)

- La page d’entrée de l’Atlas

avec :

  • Un petit mot d’intro de l’auteur (Castissio Ercifordo).
  • Une vielle carte qui montre le Nord Ouest de la Terre de Grörst. Cette carte date du second jeu de rôle fait sur cet univers (2006-2007), elle n’est pas très détaillée mais c’est pas mal pour une vue d’ensemble. Les régions du Nord-Ouest représentées sont celles sur lesquelles je vais me concentrer en premier car elles sont les mieux définies.
  • La liste des régions et des peuples de la terre de Grörst. Pour l’instant c’est (presque) tout vide, mais ça donne une idée de la taille globale et de la population de l’univers.

- Les Républiques de Technomagie

avec :

  • Une description générale de ce territoire. J’ai un peu hésité sur le nom exact entre Républiques de Technomagie et Territoire de Technomagie car en réalité seule une partie des territoires est sous un régime « républicain », mais j’ai finalement décidé d’adopter ce terme car c’est probablement comme ça que mon narrateur (qui vient d’Anima) les appelle. Mais dire « Républiques de Technomagie », « Royaumes de Technomagie » ou « Territoires de Technomagie » est un enjeu politique pour les habitants de cette partie du monde de Grörst.
  • Une carte. Vue d’assez haut (il y aura d’autres niveaux de zoom plus précis), c’est une vue d’ensemble des Républiques de Technomagie avec pas mal de détails (hésitez pas à cliquer dessus pour voir en grande taille). Je me suis bien amusé à faire cette carte en tout cas.
  • Le début de l’histoire des Républiques. Je pense que c’était pas mal de commencer par un peu d’historique pour placer quelques éléments de contexte. Je me suis concentré sur l’origine des Républiques. Le reste de l’histoire est défini, mais assez vaguement pour l’instant, et j’en fais pas nécessairement un point prioritaire.
  • La description des institutions de la Technomagie. Là aussi un point assez important de ce territoire (vu le nom…). Je pense avoir écrit à peu près tout ce qu’il y a de commun entre les quatre écoles (mais je m’interdis pas de compléter ultérieurement). Chaque école fera normalement l’objet aussi d’un traitement spécifique dans la page de la ville correspondante car il y a des différences assez importantes. Le point de vue du narrateur n’est ici aussi pas neutre, c’est un Technomage d’Anima, et c’est sa vision qui ressort notamment sur le rapport au recrutement et à la richesse des Technomages.
  • Une petite illustration sur les Technomages. Les costumes des technomages selon leur rang, ainsi que les logos des villes et des écoles. Idéalement j’aimerais pouvoir mettre plus d’illustrations dans l’Atlas car j’ai une vision assez claire de ce que donne l’univers visuellement (costumes mais surtout paysages), mais j’ai hélas pas le talent pour tout dessiner surtout quand ça devient plus complexe que des vieux gars en robe de chambre (et puis ça prend salement plus de temps aussi).

Laisser un commentaire