[Tuto] JMSRAF – Episode 5: les Alliés

[Tuto] JMSRAF – Episode 5: les Alliés

5ème épisode de ma série sur la peinture de figurine. Aujourd’hui un contingent d’alliés qui peut être utilisé en option dans ma liste d’armée : des javeliniers osques. 

1 Les options des listes d’armées

Dans le système de règles que j’ai choisi (De Bellis Antiquitatis), il y a plus de 300 listes d’armées sur la période 3000 BCE – 1500 CE, dont 84 sur la période « antiquité classique » (500 BCE – 476 CE). Ca fait déjà de quoi faire.

Mais il y a encore des variantes et options pour chacune de ces listes. Les variantes sont des alternatives géographiques autour d’une même liste (par exemple la liste II/5 Later Hoplite Greek se décompose en 9 variantes selon si l’on parle des spartiates, des athéniens, des thébains, etc…) ou des alternatives temporelles, par exemple la liste des Seleucid (II/19) 320 BCE à 83 BCE se décompose en 4 variantes selon la période (320-280, 279-205, 204-167 et 166-83).

Et les options sont des choix de troupes que le joueur peut décider d’intégrer ou non à son armée en fonction de ses envies (et de la tête de l’armée adverse). Ces options augmentent les possibilités de diversifier son armée, mais elle demande aussi de préparer plus de figurines pour avoir tout sous la main.

Comme je l’avais expliqué au départ, j’ai choisi les romains Polybiens car ils ont relativement peu d’options, mais il y en a quand même une :

Pour être complet je vais donc avoir besoin de 6 unités de lames 4Bd (les Hastati et Principes) et 2 unités d’Auxiliaires (3/4 Ax) que je pourrais moduler en choisissant d’aligner soit 6 lames soit 4 lames et 2 auxiliaires.

2 Les troupes auxiliaires

Dans DBA, les unités combattantes sont définies par leur type, qui dépend principalement de la façon de combattre des unités. Le nombre de types différents est relativement limité mais assez flexible pour couvrir l’ensemble des armées de l’antiquité à la fin de la période médiévale. Il y a 8 types différents pour l’infanterie.

Pour les troupes les plus régulières et disciplinées (où tous les soldats combattent de façon uniforme) il est lié à l’armement : Lames (comme mes Hastati), piques, lances, archers. Pour les troupes plus hétéroclites et moins disciplinées on retrouve des archétypes : bandes guerrières, hordes, psiloi (combattant tirailleurs spécialisés dans le harcèlement), et auxiliaires.

Alors du coup, c’est quoi ces Auxiliaires ?

Donc en gros, des troupes qui déployées en lignes de bataille en plaine sont généralement inférieures à mes lames, mais qui seront bien utile en terrain difficile ou face à certains ennemis.

3 Les figurines

Pour les figurines, je suis parti sur les « Oscan Javelinmen » de chez Xyston. J’ai eu une bonne surprise à l’ouverture, une figurine en plus dans le sachet (9 au lieu de 8) ^^.

Je les ai choisis car dans ma liste d’armée, les auxiliaires sont censés représenter des alea alliés. Pour cette période se sont vraisemblablement des peuples italiens, qui sont sous l’influence/domination romaine.

Les osques, montagnard du sud de l’Italie m’ont semblé une bonne option. Ajouter à cela que les figurines sont magnifiques. Enfin, elles sont données dans une combinaison Javelot – Scutum qui permet d’en faire des « quasi-légionnaires » équipés de façon presque identique à ma ligne de « lames » mais qui combat de façon plus flexible.

Pour l’assemblage des figurines j’ai utilisé la même méthode que précédemment. Cette fois il faut noter que les javelots sont en fait des piques (vendues séparément chez Xyston) que j’ai recoupé à la bonne taille.

Enfin J’ai là aussi décidé de customiser un peu mes troupes en échangeant les boucliers (prenant cette fois les « vieux » scutum) et modifiant un peu certaines figurines (javelot en plus dans la main gauche, pose modifiée un peu…). L’avantage des figurines en métal, c’est que ça peut se plier un peu.  

4 Peinture

Je garde le même process de peinture que pour mes premières figurines : sous-couche au pinceau (Brush On Primer), puis peinture de base, lavis, et éclaircis. Voilà les couleurs principales que j’ai utilisées.

J’ai choisi une livrée proche de celle de mes troupes principales (pour garder une uniformité à l’armée) mais en inversant certaines couleurs pour contraster. Principale nouveauté par rapport au Hastati, j’ai utilisé du Elven Flesh pour faire le bois des javelots. Voilà le rendu après les couches de base:

Après les lavis :

Et en résultat final :

5 Soclage

Pour le soclage, ici j’ai un peu plus de place que pour les Hastati. Je suis sur du 40×20 mm pour ces socles.

Initialement je voulais socler ces figurines en 4Ax (Auxiliaires « Solides ») avec 4 figurines par socle, mais en réalité je n’ai tout simplement pas eu la place sur les socles. Les figurines ont des poses chouettes mais pas du tout uniforme, et les javelots partent dans toutes les directions. Bref, en les mettant à 4 par socles ça ne rendait vraiment pas.

Je pars donc finalement sur des 3Ax (Auxiliaire « Rapide »), et du coup ayant 9 figurines, ça me fera trois plaquettes complète (même si j’ai besoin que de 2 pour mon armée). Au niveau gameplay, ça leur donne un peu plus de mobilité, tout en sacrifiant un peu de résistance mais rien de bien grave (surtout que je vais avoir ce qu’il faut en infanterie « solide » avec mes autres unités).

Pour le socle en lui même, j’ai décidé de placer un peu plus de pierres pour leur donner un aspect un peu plus rocailleux. Ça permettra de refléter le fait que je les utiliserai de préférence sur les terrains difficiles.

Sinon, je reste sur la même recette pour le soclage, qui rend plutôt bien : enduit, gravillon et liège collés à la PVA, peinture en Desert Yellow pour le sol et Ash Grey pour les cailloux, lavis de Strong Tone, brossage à sec avec du Arid Earth, herbe statique collées à la PVA et assombri au Strong Tone et enfin reprise du tour en Matt Black.

6 Rendu final

Voilà pour le rendu final.

Avec leur petits camarades, ça commence doucement à avoir de l’allure.

J’ai maintenant 5 plaquettes de complètes sur les 16 que j’ai prévu pour cette armée (12 de base + 2 optionnelle + 1 suivant + 1 baguage) et j’aurais donc une plaquette de plus en bonus. J’ai fait les unités les plus simples, mais il va falloir passer sur des figurines un peu plus chargées en détails.

On verra ça au prochain épisode : Triarii

Une réaction au sujet de « [Tuto] JMSRAF – Episode 5: les Alliés »

Laisser un commentaire