[Tuto] JMSRAF – Episode 4: Hastati

[Tuto] JMSRAF – Episode 4: Hastati

4ème épisode de ma série sur la peinture de figurines 15mm. Aujourd’hui on attaque la première unité de combat de mon armée : des Hastatis.

1 Hastati

Je suis sur un projet d’armée de la république romaine sur la période « polybienne » : 275 BCE – 105 BCE selon De Bellis Antiquitatis.

A cette époque-là, les fameux « légionnaires » romains sont encore divisés en plusieurs types d’unités : Hastati en première ligne, Principes en seconde, et Triarii en réserve. Les Hastati et Principes ont quasiment le même équipement, mais il est un peu plus léger pour les premiers.

Les Hastati sont des citoyens romains, mais ils n’ont pas la thune pour s’équiper complétement et sont donc protégés par un casque de bronze, une jambière et une plaque de bronze pectorale, là où les principes peuvent s’offrir une cotte de maille. Ils combattent, comme les Principes, au pilum, puis épée / bouclier (gladius / scutum).

Il s’agit d’infanterie lourde qui combat en formation serrée. Dans DBA c’est une unité de 4Bd c’est-à-dire des lames (blades) « solides » avec 4 figurines par socle. Dans mon armée j’aurais entre 4 et 6 unités de Hastati / Principes, je vais faire moitié / moitié, donc pour la première fournée je pars sur 8 figurines de Hastati.

2 Assemblage

Première différence avec les figurines peintes précédemment, ici j’ai de l’assemblage à faire. Les figurines sont vendues avec leurs boucliers et leur pilum détachés.

Pour les boucliers, je les colle simplement à la super glue. Les boucliers sont bien prévus pour avec une petite zone pour insérer la main de la figurine, donc ça se fait sans peine.

J’en ai profité aussi pour customiser un peu mes figurines : j’ai changé leur bouclier. Chez Xyston il existe deux types de Scutum, à priori un (celui de gauche) qui fait référence à un modèle plus ancien et l’autre (à droite) plus récent (qui doit pouvoir aller jusqu’à la guerre des gaules). Comme je préfère celui là et que j’ai pour projet à moyen terme de réutiliser certaines de mes unités pour une armée « guerre des gaules », j’ai préféré le modèle « récent ».

Pour le pilum, il faut percer la main de la figurine avec une petite perceuse à main. Il faut y aller doucement et réfléchir un peu à l’angle qu’on veut donner à l’arme, mais ça se fait bien aussi. Ensuite je colle à la super glue.

3 Peinture d’une figurine

Je commence par peindre une figurine seule pour me faire une idée du schéma de couleur et tester le rendu.

Je garde le même process de peinture que pour mes premières figurines : sous-couche au pinceau (Brush On Primer), puis peinture de base, lavis, et éclaircis. Voilà les couleurs principales que j’ai utilisées (chez Army Painter).

La principale différence avec les figurines précédentes se trouve dans les parties métalliques. Pour le bronze je suis parti sur du Weapon Bronze, puis Dark Tone, et des couches légères d’éclairci depuis le Greedy Gold, jusqu’au Bright Gold et même Shining Silver en certain endroit (mais vraiment des toutes petites touches).

4 Peinture à la chaine

Une fois le rendu d’une figurine validé, je suis parti sur la peinture de 7 autres figurines (histoire d’avoir de quoi faire 2 unités complètes). On passe alors sur un process un peu plus « à la chaine ». Ou je répète 7 fois la même chose avant de passer à l’étape suivante.

Voilà le rendu après les peintures de base.

Puis la version après ombrage avec les lavis.

Et enfin le rendu après les éclaircis.

Au total j’aurais passé 7 heures sur ces 7 figurines : 4 heures pour les couches de base, 1 heures pour les lavis, et 2 heures pour les éclaircis. Il doit y avoir moyen de faire plus rapide, mais bon en écoutant en même temps des vidéos sympa ou livre audio, ca passe nickel.

5 Soclage

Reste à socler tout ce petit monde correctement. On part sur des socles en 40 x 15, donc plus petits que le socle de mes « suivants » (qui était en 40×20).

Ici il y a juste la place d’installer les figurines, bien compacte. Le but est de montrer qu’elles combattent en formation serrée. Je repars sur le même processus de soclage que décrit dans l’épisode précédent, mais vu que j’ai moins de place : pas de grosse touffe d’herbes et on limite un peu la caillasse.

6 Rendu final

Et voilà pour le rendu final de ces deux premières unités.

Il me reste encore minimum 10 autres unités de combat à compléter pour avoir mon armée (une armée DBA c’est 12 unités sans compter les bagages et les suivants). Et c’est aussi sans compter les unités « optionnelles », j’en parlerai un peu dans le prochain épisode :

Je me suis remis au figurines – épisode 5, les Alliés.

Laisser un commentaire