[Tuto] Une armée de Gaulois pour De Bellis Antiquitatis

[Tuto] Une armée de Gaulois pour De Bellis Antiquitatis

Après avoir fait mon armée de romains, je me suis lancé dans une armée de gaulois pour De Bellis Antiquitatis (DBA), le jeu de figurines antique/médiéval. Ces gaulois ont combattu bravement lors du Tournoi du Grand Cassoulet, ou ils ont notamment remporté brillamment la Bataille de la Rivière Sèche. Aujourd’hui, il est plus que temps de présenter cette armée qui est presque complète.

1 Jeu, Liste d’armée et figurines

Pour ceux qui ont loupé les épisodes précédents, le jeu c’est DBA : De Bellis Antiquitatis. DBA c’est un wargame historique. Il couvre une très large période historique (-3000 à +1500). C’est un jeu qui se joue assez rapidement (environ 1h par partie), et ou deux armées de 12 plaquettes s’affrontent.

1.1 Liste d’armée

Les gaulois que j’ai choisis correspondent à la liste II/11 : Gaulois (400 BCE, 50BCE).

Liste d'Armée De Bellis Antiquitatis Gaulois II/11

Donc on a :

  • 1 général qui peut être à cheval (Cv), à pied (Wb) ou monté sur un char (LCh).
  • 2 unités de cavalerie (Cv)
  • 6 unités de bandes guerrières (4Wb)
  • 1 unité de javelinier (Ps)
  • 2 unités qui peuvent être soit : cavalerie (Cv), soit bandes guerrières (4Wb), soit char légers (LCh).

A noter que la distinction entre chariot et cavalerie est quasiment uniquement cosmétique, en pratique les unités se comporte exactement pareil (les chariots reculent juste un peu plus loin lorsqu’ils reculent).

1.2 Comment ça se joue ?

J’ai pour l’instant fait assez peu de parties, et toujours face aux romains (II/33) donc j’ai un recul assez limité, mais quelques premières observations :

  • Une des forces principales de cette armée est l’assez gros contingent de cavalerie qu’on peut mobiliser (jusqu’à 5 unités en comptant le général). Ça offre de la mobilité et des troupes plutôt pas mauvaises en plaine.
  • Les bandes guerrières sont puissantes face à l’infanterie lourde (comme les légionnaire romains), lorsqu’elles sont bien utilisées. Il leur suffit d’obtenir un résultat supérieur à l’ennemi pour le détruire.
  • Mais cela implique de les placer avec un soutien arrière (pour bénéficier du +1), et donc ne permet pas d’avoir une grande ligne de front.
  • Il faut donc tirer profit du terrain pour se couvrir (d’autant que le terrain difficile ne gêne pas beaucoup les bandes guerrières). L’idéal est de se placer en défenseur (et donc, puisqu’on a le choix de les jouer dans leur version « après 225» pour qu’ils aient une agressivité de 0).
  • Le bataillon de javelinier (Psiloi) peut parfois être utile (pour couvrir ou menacer un flanc), mais une seule unité de Ps c’est quand même peu (les romains en ont deux, ça permet beaucoup plus de choses). 

1.3 Les figurines et la peinture

Pour ces gaulois, je suis reparti sur la gamme de figurines Xyston Miniatures qui sont vraiment jolies (avec une petite infidélité du côté de Baueda pour les bagages). Je suis de nouveau passé par Campaign Game Miniatures pour l’achat. Ils sont sympas et pros, je recommande.

Figurines Xyston Miniatures Gaulois

Niveau peinture, je reste sur du Army Painter. Pour ces gaulois, je voulais un thème commun pour l’armée, tout en faisant beaucoup de variation (chaque figurine est unique, pas d’uniforme). Je suis donc parti autour des teintes de vert, avec diverses variations.

Les teintes principales que j’ai utilisées sont les suivantes. Pour chaque teinte, j’indique la couleur de base, puis le lavis (toujours green tone ici) et enfin la couleur des éclaircis).

Teintes de Vert, Army Painter.

Ces quatre teintes sont assez complémentaires et fonctionnent bien ensemble. Elles permettent des variations assez nettes sur le thème du vert. A noter que le « Cultist Robe » sort bien plus vert sombre que gris comparé à l’image ci-dessus. Et l’éclairci en Greenskin lui redonne ce qu’il faut de saturation pour un résultat très sympa).

2 Les javeliniers

J’ai commencé par les javeliniers afin de tester un peu mon thème. Les Psiloi sont des bonnes figurines de tests puisqu’il ne faut que 2 figurines par plaquettes. Ça laisse aussi de quoi s’amuser sur le socle.

Psiloi Javelinier Gaulois De Bellis Antiquitatis

Il y a pas mal de gars torse-nu dans ces figurines de gaulois, l’occasion de travailler un peu plus la couleur chair. Je suis parti sur du Barbarian Flesh, un lavis de Flesh Tone et un éclaircit d’abord en Barbarian Flesh pour retrouver la teinte initiale puis en Corpse Pale pour accentuer.

Teinte chaire, Army Painter

Les gaulois ayant l’habitude de prélever des têtes sur leur adversaires, j’ai décidé de donner quelques « trophées » à certains de mes gaulois. Ici je travaille la chair sur une base de Corpse Pale, lavis de Soft Tone, réhaussé ensuite avec un peu de Corpse Pale et de Necrotic Flesh. Quelques taches de Crusted Sore complète le look gore.

Pour le socle, je reste sur ma bonne vieille recette à base d’enduit de rebouchage. Niveau peinture, je pars sur une teinte de sol plus sombre que pour les romains. Donc une base en Monster Brown, lavis de Strong Tone, brossage en Banshee Brown. Les rochers sont toujours en Ash Grey, Dark Tone, brossage en Arid Earth. J’ajoute deux types d’herbe statique : une verte et une jaune pour varier un peu. Je décors aussi avec des touffes d’herbes de chez Army Painter.  

Enfin, à noter pour les javelines, j’ai fabriquer des pointes en greenstuff ce qui me permet de réutiliser des chutes de hampes de lances (les lances que j’utilise sont au format « pique » et je les coupe à taille de lance, la chute restante permet de faire une javeline, pratique !).

3 Les bandes guerrières

Le gros de l’armée gauloise est constitué de bandes guerrières, il m’en faut 9 plaquettes en tout (en comptant le général), soit 36 gaulois. Une première partie du travail a consisté à trier les figurines et les assembler par 4 pour avoir de la diversité. J’ai mélangé les sets suivants : 2 gallic warband, 1 gallic soldurii, 1 gallic noble, 1 gaul musicians and standards et enfin quelques gallic skirmishers with javelin que j’avais pris pour faire les javeliniers.

Gaulois 4WB De Bellis Antiquitatis

Au niveau peinture, on tourne autour des 4 recettes de vert que j’ai présenté plus haut, avec quelques variations selon les plaquettes (un peu de blanc, marron, jaune ou même bleu, histoire de représenter différentes « tribus »).

J’ai essayé de faire quelques tissus en « tartans » et rayures, avec des résultats assez disparates. Vu la taille des figurines ce n’est pas vraiment évident.

Les boucliers offrent aussi un peu de place pour faire des décorations, mais là aussi c’est assez limité. Comme pour mes romains, je n’ai pas voulu utiliser de décalcomanies. Je trouve plus intéressant de faire des petits « free-hands » même si l’espace est limité. Le rendu est sans doute un peu moins bon, mais pour l’instant je préfère.

Une fois réunis en ligne, l’effet est vraiment sympa.

4 Les cavaliers et les chars

Les gaulois ont beaucoup de cavalerie (5 plaquettes + 3 chars). Pour les figurines, j’ai là aussi mélanger des sets de unarmoured gaul cavalry et de gaul heavy cavalry. Dans DBA il n’y a qu’un seul type de cavalerie pour les gaulois, donc ca ne pose pas de problème et ca apporte un peu plus de diversité aux figurines.

Par contre, ca fait un paquet de chevaux ! Je suis resté sur les même recette de peinture que pour la cavalerie romaine. Les ornements et sangle des chevaux réutilise la même palette de vert que le reste.

Les chars sont, par contre, une nouveauté pour moi. Il s’agit des Gallic 2 horse charriot w/ crew Le set demande un peu de montage pour assembler le tout correctement. Une fois construit, il tient « tout juste » sur les bases de 40mm. Je l’ai mis de biais pour qu’il ne dépasse pas trop.  

5 L’état-major

Il me restait à faire la plaquette du général. Celui-ci à trois options : à pied (bande guerrière), à cheval (cavalerie) ou sur un chariot (chariot léger). Pour l’instant je n’ai fait que les deux premières (il me manque un chariot pour terminer).

5.1 Général à pied

Pour la plaquette à pied, je voulais faire une grande bannière. Je l’ai réalisé en greenstuff en suivant ce tuto vidéo.

La farine permet effectivement de travailler la greenstuff sans que ça colle affreusement partout. Elle laisse une très légère texture, mais rien de vraiment embêtant. Avant peinture, ça donne ça.

Je l’ai peint avec ma recette de vert, puis j’ai fait un petit « free-hand » représentant le dieu gaulois Cernunos en me basant sur le chaudron de Gundestrup. C’est aussi un clin d’œil à la couverture de Chasse Royale de Jean Philippe Jaworski (impossible de ne pas penser aux exploits de Bellovèse en faisant cette armée de gaulois).

Une fois le porte étendard fait, j’ai « chargé » la plaquette avec un noble à casque réhaussé d’un piaf en bronze, un sonneur de carnyx et un soldure histoire de bien montrer qui est le chef.

5.2 Général à Cheval

Pour la version à cheval, j’ai tordu un peu le bras d’un cavalier pour lui faire porter un étendard (c’est pratique le métal, c’est flexible). J’ai aussi ajouté un piaf de bronze sur le casque du chef, et fait un petit free-hand sur l’étendard, cette fois en évoquant la déesse Epona.

6 Les bagages

Enfin, aucune armée n’est complète sans ses bagages, et aucun groupe de gaulois ne serait complet sans un grand banquet. J’ai donc décidé de faire un petit diorama autour de la gastronomie. Je me suis basé sur les sets « Spit Roast »  et « Two Casks » de chez Baueda. Et je suis parti sur une taille de 80x40mm pour avoir la place de mettre tout ça.

Cette plaquette de bagage était vraiment fun à construire. Contrairement à l’image sur le site de CGM, il n’y avait pas de chaudron dans le set « Two Casks » mais des bagages en plus (sacs, coffres). Du coup, j’ai fabriqué le chaudron en greenstuff.

Pour le feu, j’ai essayé de peindre les buches en braises : noir avec des pointes de rouge et du gris pour les cendres. Franchement le rendu n’était pas ouf, il faudra que je pratique un peu plus l’effet « feu ». Mais ici l’ajout de fumée (coton collé avec de la colle PVA) compense largement et masque en fait quasiment totalement mes braises.

Un autre truc dont je suis cependant assez content sur cette plaquette c’est les poteries. Oui c’est un micro-détail, mais la combinaison de peinture que j’ai trouvée marche vraiment bien : Barbarian Flesh, Strong Tone, Arid Earth.

A noter, les figurines Baueda sont clairement plus petites que celle de Xyston, mais tant qu’ils ne sont pas sur la même plaquette, ça passe bien.

7 Rendu global

Voilà pour cette armée de gaulois pour De Bellis Antiquitatis, c’était un projet vraiment sympa, même si ce fut parfois plus répétitif que pour les romains. Je prévois déjà l’armée suivante pour DBA, mais en attendant il y aura d’autres projets plutôt du côté de Warhammer Warcry. Si vous souhaitez suivre plus régulièrement ma progression en peinture, je post plus régulièrement >ici<.

Laisser un commentaire